Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 19:00

quelques photos : ici

les résultats ici

la deuxième partie du triptyque à découvrir ici

 

Pour me remettre en selle après la relative déception de la Montagne Noire, et étant donné mon inquiétude sur mon état de fatigue, quoi de mieux qu'un WE avec 3 courses en 3 jours?

Réponse: rien.

C'est pourquoi nous partimes pour le barrage de la Gileppe ou est joyeusement organisé le fameux triptyque: un yogging de 9km le vendredi à 19h, un duathlon 5-24-2.5 le samedi à 10h, et un triathlon CD le dimanche à 14h.

Le tout sous le soleil de Belgique, et avec du dénivelé, la Belgique n'étant un plat pays que par intermittence.

 

L'objectif de ce WE était comme d'habitude de se faire plaisir, si possible reprendre de la confiance, et éventuellement réaliser quelques perfs sur le yogging, le duathlon, et le classement général du triptyque.

 

1. Le Yogging.

 

Je me place pas trop loin de la 1ère ligne, mais encore trop loin par rapport à ce que je devrais. Mais bon, je voulais pas faire le relou à passer devant tout le monde.

Sirène de départ, c'est parti, je remonte une 20aine de personnes pour me caler dans le peloton de tête. Je sens que ca cavale, et me dis que ca va peut être être chaud de tenir. Il y a pas mal de montées de prévues au programme, je table sur environ 100m de D+.

En fait, en regardant mes données après, on était à environ 19km/h. Bonne mise en jambe quoi…

On fait 1km sur le plat, puis virage à gauche: dans la foret! Ah d'accord, c'est un trail alors? Bon, ben on va faire avec, meme si c'est pas ce que je pensais. Ca monte donc dans la foret, je décroche petit à petit car le tempo devant est infernal. Je me retrouve à l'arrière de mon petit groupe de "leader" composé de 8 éléments. J'ai apercu devant un dossard du triptyque. Ca a l'air d'être le seul. Je le rattrappe juste avant la fin de la montée. Je suis 6 ou 7ème. Un peu de plat, où je ne manque pas de faire 3 ou 4 pas dans une mare de boue de 10cm de profondeur, histoire d'amener mes 500g de boue sur chaque pied. Puis vient la descente dans les bois, et là je perds inéxorablement du terrain. Faire le cabri sur des racines et des cailloux, c'est pas mon truc! Si encore j'avais pris mes chaussures de trail! Mais non, je suis là comme un con avec mes DS Trainer!

 

Enfin le bitume. J'ai devant moi en ligne de mire quelques coureurs, mais je n'arrive pas à reprendre. Arrivé aux 4km, je sens que je suis déjà tout proche de l'implosion, j'essaye de garder un rythme soutenu, mais qui me permettra de rester vivant. Pas assez vite pour revenir sur les mecs devant donc.

D'autant que je sais que je vais me repayer une bonne montée, 200m à plus de 10%. Mais cette fois sur le macadam. Je le monte au train, à 11km/h, et suit une longue ligne droite. Je commence à retrouver de bonnes sensations et je refais mon retard sur ceux devant. Mais hélas, re-virage à gauche pour re-rentrer dans la foret. Ca ne monte pas trop, mais c'est casse-gueule. Je prends plus de risques que la 1ère fois pour essayer de ne pas perdre le contact, mais c'est dur. Un peu de descente dans la foret, je sens que je ne perds presque plus sur celui devant, puis le macadam revient, avec une belle descente où on allonge la foulée, à plus de 20km/h. Une dernière petite bosse, mais je n'arrive pas à revenir sur le mec devant. Tant pis, je finis quand même fort, et termine en 7ème position en 33min45, soit à 16km/h tout pile pour les 9km.

J'échoue à 7secondes du 6ème et 22 secondes du 5ème. Les 4 devant sont plus loin, et le 1er me mets quand meme 2m34 dans la vue.

J'espérais faire un meilleur temps, mais finalement c'est pas si mal, étant donné le dénivelé et une bonne partie du parcours typé trail, qui ralentit l'allure. Ceci dit, je pense que je suis assez loin de mon objectif des 10km en 34min avec ma forme actuelle.

Au classement du tripyque, un néerlandais finit 3ème, 1m30 devant moi. Nick, un ancien compagnon de club, qui fait aussi le triptyque, finit 1m50 derrière moi. Pour les autres, je ne sais pas encore. On part rapidement pour pouvoir profiter d'un bon plat de pates dans la pizzeria du coin avant d'aller se reposer un peu!

Nicky finit 12ème féminine, et 1ère du triptyque, à 1min de la 2ème. Mais ca elle ne le savait pas encore.

Les jambes sont déjà un peu dures, et il reste à enchainer encore le duathlon et le triathlon.

Ma fougue naturelle m'aurait-elle jouée des tours? aurais-je trop donné dès le vendredi, en oubliant ce qui m'attend samedi et diamanche?

Vous le saurez en lisant le prochain épisode du triptyque de Benjamin (normalement demain…)

Partager cet article

Repost 0
Published by benji-triathlon - dans CR complet
commenter cet article

commentaires