Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 21:54

C'est vrai, celui là est quand meme long. un beaucoup plus court existe ici.

 

Les photos ici.

Les résultats ici.

 

Un début de saison idéal

 

Les photos et classements complets bientot prets. En attendant, pour les classements, vous pouvez aller directement ici

 

 

Avant course:

Le sprint de Mimizan était l'objectif de ce début de saison. Certains diront que ce n'est pas compatible avec un objectif Ironman 6 semaines plus tard. C'est sans doute vrai mais ca ne m'empêche pas de le tenter. J'avais décidé d'enchainer avec le CD l'après-midi, dans l'objectif de préparation de l'IM.

L'idée était de faire le sprint à fond. 22ème en 2010, 9ème en 2011, je visais cette année un top 10, voire un top 5, tout en essayant de ne pas me mettre trop la pression du résultat. Après une récup de 3h, le CD l'aprem, l'objectif était de gérer la nat, me dépouiller en vélo, et voir ce que je pouvais faire en CAP avec les grosses cuisses, pour essayer de simuler le plus possible l'état de fatigue IM.

J'ai fait des gros entrainements ces 2 dernières semaines, et j'ai un peu peur d'être en surentrainement, étant donné mon état de fatigue, et certains entrainements où le cœur ne voulait plus monter. Je me suis reposé les 3 derniers jours, j'espère que ce sera suffisant.

 

Pendant tout l'hiver, la progression en natation a été constante, à défaut d'être fulgurante. J'espère gagner 30s par rapport à l'année dernière sur 750m.

En CAP, malgré un entrainement assez limité, surtout basé sur des sorties longues en fractionné et les enchainements quasiment tous les dimanches, et sans entrainement sur piste, les derniers tests la semaine passée sont extrêmement satisfaisants (et surprenants!) et j'espère gagner du temps par rapport à l'année dernière. Chose que je n'imaginais pas en fin de saison dernière, je pensais avoir atteint les limites de mon potentiel en CAP.

Le vélo est la grande inconnue. Je n'ai fait aucun test depuis des mois, et je ne sais pas trop où j'en suis. Avec 2 stages à plus de 600 bornes, j'espère avoir progressé... Sur la reconnaissance du parcours vendredi, je me suis rassuré en faisant quelques intervalles à allure sprint/CD, à 40km/h.

 

Pour remplir encore un peu plus la journée, mes parents se sont inscrits sur le triathlon Découverte. Leur premier tri, en catégorie V5. Ils le finiront tous les deux admirablement.

Du coup, je n'ai pas le temps de stresser sur ma course, car je les conseille et motive avant la course, et les encourage pendant. Mon père, comme prévu, part en nage indienne, sous le regard ébahi d'une partie de la foule. Il ne nagera pas moins vite qu'une partie des concurrents pour autant! J'ai le temps de voir leur première transition, puis il faut me rendre à la ligne de départ. Le stress commence à arriver, j'arrive à l'évacuer en me disant qu'il ne peut que m'empêcher de m'exprimer pleinement. Je décide de partir à la corde, au 2 ou 3ème rang. J'espère sortir parmi les 30 premiers, voire les 20.

Sur la ligne de départ, une minute avant le départ, un chien vient s'allonger juste devant nous. Rires et blagues en tout genre, ca fait un peu relâcher la pression.. Son maitre le récupère, puis c'est le départ!

 

Natation:

Je commence dans un petit groupe. Ca ne bagarre pas trop, je suis à ma place, et j'arrive à poser ma nage. Je nage en 2 temps, car le 3 temps passe limite. Quand j'essaye de me remettre au 3 temps une fois le rush passé, je suis désorienté et ne nage plus droit, donc je décide de rester en 2 temps. Je stabilise à 160 pulse/min, soit 90% environ. 150m avant l'arrivée, je fais des jambes, histoire de faire revenir les sensations, mais j'arrête 50-75m avant, car je me suis rendu compte que quand je battais des jambes jusqu'au bout, je sortais de l'eau avec les jambes lourdes et le cœur trop haut. Je sors de l'eau en 10m30 pour environ 750m.

La T1 est assez longue, avec environ 250m à parcourir. J'essaye de ne pas me mettre en surrégime en sortant de l'eau, je trottine et essaye de bien respirer. J'entends "25ème". Je suis assez surpris, j'avais l'impression d'avoir laissé partir plus de monde devant. je fais une T1 honnête, je ne prends aucun risque en mettant mes chaussures avant de monter sur le vélo.

Je fais 12m34 T1 comprise, soit 37sec de moins que l'année dernière. Pile ce que je pensais! En fait, je ne fais que le 32ème temps (28ème mec).

 IMGP8206

 

Vélo:

Ca y est , moment de vérité sur le vélo. J'avais décidé, comme sur tous mes sprints/CD, de ne pas regarder ma vitesse, et d'y aller "au feeling". Je me mets direct en position aéro et essaye de trouver ma "zone de confort" avant d'accélérer après quelques km.

Il y a beaucoup de monde devant, mais surtout des filles, parties 10min avant nous. Au bout d'un km, je reviens sur un mec qui a l'air de bien gérer. Je me dis que je vais rester derrière quelques km, à distance réglementaire, plutôt que de me griller à la dépasser tout de suite. C'était le dossard 1446. On double un autre mec, qui n'a aucun scrupule à se mettre dans la roue de 1446. Passent 1 ou 2km. Je sens que je dois aller plus vite, et je veux les dépasser, mais le suceur de roue se décale sur la gauche: il me bloque la route. A ce moment là, 1446 devant en a marre de porter 1 coureur (voire 2 car je me suis rapproché pour essayer de passer) sur son porte bagages, et il se relève complètement et fait quelques gestes que j'interprète comme "vous faites chier, vous avez qu'à passer". Là je commence à m'énerver et je relance à fond en danseuse, les passe, sans me retourner. On est au 5ème et je continue comme ça jusqu'au 8ème environ. Là, 1446 me repasse et m'encourage. Plus trace de l'autre suceur de roue. Je me remets à distance réglementaire. Je sens que l'on avance bien. Petit à petit, 1446 s'échappe devant. Ca m'arrange, je préfère rester à 30-40m, j'ai pas à gérer la distance de drafting comme ca. Le reste du parcours se passe bien, et je suis heureux de constater que je peux encore relancer sur la fin, et que je suis encore frais, contrairement à l'année dernière, où la fin du parcours avait été difficile.

Je double une dizaine de mecs sur le parcours, sans que personne ne me double. C'est bon pour le moral! Il y a quelques petits groupes, et je vois un arbitre coller 2 cartons devant moi à des drafteurs. Ca fait plaisir! Sur le dernier km, je double même un groupe de 3 coureurs de la même équipe qui roulent ensemble!

Je pose le vélo en 28min 26sec, pour 19,5km, soit environ 41km/h, sur un parcours très roulant. C'est le 4ème temps vélo. J'espérais atteindre 40km/h, je suis donc très satisfait également du vélo. Je gagne quasiment 1 minute par rapport à l'année dernière.

 

En arrivant à la transition, j'entends Nicky me crier "9ème!". Je pensais pas avoir doublé autant.

Je me dis que je suis déjà en train de faire une super course. Je me sens encore bien, prêt à en découdre à pied, mais je ne me projette pas du tout vers un résultat, je reste concentré. On verra bien.

 

Bonne T2, je déchausse sur le vélo mais n'ose pas sauter du vélo. Je m'arrête et descends. Mieux vaux ca que de se crouter... J'enfile mes chaussures très vite, et étant donné ma bonne course, je ne perds pas quelques secondes à mettre en marche mon compteur de vitesse CAP et je pars direct.

 

CAP: c'est parti pour 5km. Quand je sors du parc, j'entends de nouveau "9ème". Devant, je vois déjà 3 ou 4 coureurs. Je reviens sur eux assez facilement. Me voilà 5me, puis 4ème un peu plus loin. C'est dur, mais j'ai l'impression de bien avancer. Je reviens progressivement sur le dossard xxx, qui avait posé le vélo environ 20 secondes avant moi. Je reviens à sa hauteur, mais il a une belle foulée. Il m'encourage de nouveau. Je le félicité pour son bon temps vélo. Il me demande combien on est. Je lui dis 3 et 4 je crois. Il me dit de pas faiblir, que devant il y a un trou mais que c'est jouable, qu'on peut revenir. On reste ensemble un peu, mais je sens qu'il accélère, et je le laisse au bout de 2km en l'encourageant. Mais je gère, je reste 20-30m derrière, essaye de récupérer. Au 4ème km, on aperçoit le 2ème. Dans ma tête, j'ai déjà renoncé à reprendre 1446, mais je sens que l'on va reprendre le 2ème. je vais me retrouver 3ème, mais je ne savoure pas. J'essaye de garder une bonne foulée. On le reprend et je reviens petit à petit sur 1446. a 500m de la ligne, j'essaye d'allonger la foulée, et essaye de me motiver pour finir 2ème, mais lui aussi accélère. Je suis à 2 doigts d'abandonner la chasse, même si je ne suis qu'à 10m. A 300m de la ligne, Nicky me crie "3ème! Allez, le 2ème est juste devant, bouffe-le!". J'accélère encore, mais au bout de 100m, l'autre n'a toujours pas craqué et je lève le pied à 100m de la ligne pour essayer de savourer ma 3ème place. Je passe la ligne en serrant les poings.

IMGP8214

Tout de suite, je félicite le dossard 1446 pour sa belle course. Finalement on aura fait quasiment le même temps sur les 3 disciplines!

Au final 19min39sec pour environ 5,6km, T2 comprise, soit environ 17,6km/h, en enlevant 35 sec de T2. Meilleur temps CAP. Ca fait une allure de 34min sur 10km! Inespéré...

J'échoue donc à 6 secondes de la 2ème place, et le premier n'est pas loin non plus, à 1min19sec. Je n'ai jamais été aussi près de la gagne!

 

Après la course, je ne me sens pas trop démonté, et j'envisage déjà sereinement le CD. J'essaye de ne pas me jeter sur els sucreries de fin de course. J'ai amené un plat de pates salées. Ca et coca ca va le faire!

 

Très très content de ma course. Je me suis amélioré dans les 3 disciplines, je finis sur le podium, je fais un super vélo, je confirme mes progrès en natation, et cerise sur le gâteau, je m'améliore nettement en CAP, bien que cette saison était plutôt basé sur l'amélioration natation/vélo. Sans fausse modestie, je pense que j'aurai pu faire encore mieux en CAP.

 

L'année prochaine, qui sait, peut être que je pourrai aller chercher la gagne???

IMGP8226

Partager cet article

Repost 0
Published by benji-triathlon - dans CR complet
commenter cet article

commentaires