Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 18:34

Bon, venez en au fait, Monsieur! Ok, OK, c'est ici ici le résumé

 

Animo Animo! Venga venga!

 

les photos

les résultats

 

Allez hop, pour reprendre les bonnes habitudes, un CR de notre course sprint (750m, 28km, 5km) au Pays Basque Espagnol, à Bermeo, près de Bilbao. Et à la fin quelques nouvelles de ma santé.

 

C'est notre première course de l'année, on a dans l'idée de pas se mettre trop de pression, et de s'amuser, tout en profitant de 3 jours de vacances dans les environs.

Pour les 3 jours de vacances, c'était tout bon, pour la course, la déception est plutot de mise (au niveau de la perf, mais c’était une belle course). Et pour la pression, c'est loupé aussi, car je n'ai pas réussi à décompresser, et la pression est montée petit à petit le jour de la course pour être très haute au moment du départ...

2011 triathlon bermeo (7)

Je partais avec assez peu d'ambition au classement général (je visais entre 30 et 40ème), mais dans l'idée de faire une grosse natation, pour tester mes progrès, et essayer d'attrapper un bon groupe à vélo (car c'était en drafting). Ca ne se passa pas du tout comme ca. L'eau était très froide, on n'a pas eu le temps de s'échauffer (ni l'envie...), et les nageurs étaient très nerveux et ca envoyait de partout. Une vraie machine à laver, bien plus que mes courses l'année dernière, j'étais quasiment obligé de faire du polo sur les premiers 100 mètres. J'avais essayé de me rapprocher de la première ligne, mais j'ai quand meme été pas mal géné, et finalement ma trajectoire a beaucoup laissé à désirer. Je n'ai pas réussi à me poser, et à envoyer comme je voulais.

Ce qui me rassurait, c’est que c’était plutot devant que ca genait, de derrière ça allait. En fait, la nat s'est passé sans qu'à aucun moment je ne me sois dit: "allez, accelere, fait l'effort", alors que le but était de me tester, voir comment se passerait le vélo si j'envoie en natation. Bref, dans l'eau j'ai pas trop de visibilité, je vois pas trop les groupes devant ni derrière.

 

Je sors et arrive à l'air de transition, où il y a encore pas mal de vélo. Finalement je suis sorti 72ème sur 270 mecs, en 15min T1 comprise (environ 13m30 à la sortie de l'eau), à 3m30 du leader quand meme.

 

Sur le vélo, la première partie est difficile (l'enchainement ne me réussit pas), et ca monte tout de suite, j'ai l'impression d'être planté. A coté de moi, j'ai l'impression qu'il n'y a que des juniors ou cadets et cadettes, et je n'arrive pas à les décrocher, ca met un coup au moral.

Finalement on avance 4-5km en groupe jusqu'à ce qu'on se fasse passer par un groupe plus conséquent que l'on intègre. Finalement ce sera LE peloton de la course, avec en fin de course une quarantaine d'éléments. C'était vraiment galère, on avancait par à coup, personne ne prenait la responsabilité de rouler, et le parcours n'était pas assez sélectif (ou personne n'avait vraiment envie d'essayer) pour extraire un petit groupe.

Moi je suis resté plutot dans le premiers tiers avec un peu de relais pris, mais rien d'extraordinaire. Le parcours était une longue successions de montées-descentes (environ 25 fois 300-500m entre 4 et 7%, D+=400m), donc impossible de créer un rythme. Le parcours était un aller-retour, on a donc croisé les 2 autres grands pelotons avant le notre. Bref je n'ai pas tout donné en vélo non plus.

Vers la fin du vélo, j'ai essayé de relacher un peu pour me préparer à la transition, ou les autres ont accélérés, mais en gros je suis arrivé en queue de peloton à la transition, et comme j'ai du faire mes lacets (oubli des super lacets spécial tri…), je suis reparti bon dernier du groupe de l'aire de transition.

 

Bilan: 100ème temps vélo T2 comprise, en 36km/h à peu près (mais avec le drafting, ca veut pas dire grand chose), et 87ème après les 2 épreuves. C'est bien la première fois que je perds des places en vélo.

 

En course à pied, je pars à bloc et je commence une belle remontée, qui me regonfle le moral. Mais après quelques minutes, je croise deja les premiers qui reviennent. Je me dis qu'ils ont du me mettre plus de 10 minutes, et ca me fait mal, mais bon, faut bien continuer. J'arrive au demi-tour, prend mon chouchou, et commence à accélérer en me disant qu'il va falloir tout donner.

Et là, surprise, juste avant l'arrivée, re-demi-tour, c'est reparti! J'étais complètement à l'ouest, j'avais pas compris qu'il y avait 2 boucles à faire (c’est pour ca que les 1ers revenaient deja !). Du coup je me sentais en sur-régime et j'ai ralenti, et me suis fait reprendre par 2-3 mecs, jusqu'à ce que je me sente mieux et réaccelere. Je finis fort, et vois qu'il y a pas mal de gens qui sont deja arrivés.

Au final 55ème à 6m46, et une CAP décevante: 37ème temps à 2min du meilleur.

 

En course à pied, après analyse de mon Polar, soit je suis en période de grosse fatigue (ce qui me surprendrai car j'ai essayé de mieux gérer cette année), soit je n'ai pas tout donné, car mon cardio n'est pas beaucoup monté (entre 8 et 12 batt en dessous de ce que je faisais l'année dernière). A l'arrivée, j'étais également dans un état beaucoup plus convenable que les courses de l'année dernière.

Je pense donc que je ne suis jamais réussi à rentrer dans la course. C'est pas dramatique, car c'était une course d'entrainement, mais faudrait pas que ca devienne une habitude.

 

Le niveau au Pays Basque était quand meme énorme, ainsi que la densité (peut etre est-ce du au drafting). Il y avait quelques primes pour les 3 premiers, ce qui a drainé un peu de beau monde apparemment. Des gars du Biarritz Olympique croisés là bas m'ont confirmé que les basques avaient un gros niveau, surtout en nat et vélo.

J'essaye de me rassurer en me disant que malgré ce gros niveau et mon impression de ne pas avoir fait une bonne natation, je suis quand meme dans les 80ème, à 3m30. A Mimizan l'année dernière, c'est ce que je perds aussi mais le niveau est à priori plus faible.

 

Pour Nicky, elle n'a pas eu la chance de rouler en groupe. En contrepartie comme course d'entrainement c'était plus bénéfique. Elle s'en est très bien sorti avec des bons temps dans les 3 disciplines, meme si elle a fini elle aussi en ayant l'impression d'en avoir encore gardé, surtout en CAP. Au final 17ème fille sur 34, et environ 200ème sur 300 au scratch, ce qui confirme le high level de la course, chez les filles aussi. La gagnante, Ainhoa Murua, a fait les JO en 2004, et la 2ème, Radka Vodickova, a fait 26 podiums ITU dans sa carrière... Ces 2 là ont fini 5 minutes devant moi (les 2 dans le top 15 au scratch!)... J'ai fini juste devant la 3ème féminine...

2011 triathlon bermeo (5)

Bon, et surtout, j'ai réussi à me re-blesser au pied en me levant le lendemain matin, avec exactement le meme type de symptômes que l'année dernière, et toujours l'incompréhension de ce que ca peut être. J'ai filé chez l'osthéo pour voir si quelque chose s’était déplacé. Il m'a tout redressé mais n'a rien détecté de particulier au pied (hormis le fait que je cours comme si j'avais une entorse...). Donc depuis dimanche, pas de sport, et petit à petit la douleur disparait. Aujourd'hui je la sens quasiment plus, donc le moral revient, mais je sais pas ce que c'est et donc ca me fait flipper. J’ai recommencé à trottiner ce soir (on verra demain comment je me sens), j'espère que je pourrais faire Pont Audemer, et on verra ce qui se passera ensuite...

 

Eskerrik asko!

Partager cet article

Repost 0
Published by benji-triathlon - dans CR complet
commenter cet article

commentaires