Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 19:26

Echec et (in)compréhension

 

les résultats

 

C'est toujours moins agréable d'écrire le CR d'une course ratée, mais ça fait partie de l'apprentissage (j'espère)!

 

10km de Vélizy donc, un parcours à priori entièrement plat, qui devait me permettre d'aller titiller mon PB de 34'32'', suite à la bonne performance la semaine dernière à Argenteuil (35'13'' sur un parcours vallonné).

Je me rends compte la veille que c'est aussi support du Championnat d'Ile de France et Championnat de France des entreprises. Déjà que l'année dernière il y avait du niveau, ça risque d'être très dense.

L'avant course ne se passe pas hyper bien. On est à la bourre, et l'échauffement n'est pas idéal. Pas de toilettes pour se délester convenablement du surplus de poids inutile.

On arrive sur la ligne de départ 5 minutes avant le départ. C'est déjà blindé de chez blindé. Ca m'énerve de voir les 2-3 premiers rangs: plein de gens qui n'ont rien à faire là. Impossible de s'insérer. Je commence à me dire que la course est déjà perdue, mais j'arrive à trouver une place dans un "débordement" vers la 5ème ligne. C'est plein à craquer, et la chaussée fait à peine 4 ou 5m de large. 50m plus loin, il y a un virage à 90° à gauche... Pas idéal comme départ.

 

Bon, c'est parti. Je trépigne 3-4 secondes avant de pouvoir partir. Je voulais partir pas trop vite, comme à Argenteuil. Mais dans la foule, difficile de trouver son rythme. Devant, les 1ers sont déjà très loin. Il doit bien y avoir 80 ou 100 personnes devant moi. Je doublerai beaucoup pendant presque 1km. A chaque fois que je doublais quelqu'un qui était clairement à un rythme en dessous de 15km/h, je me disais que vraiment c'est du n'importe quoi.

Bref, j'arrive au 1er, je regarde ma montre: 3m26. Pile dans ce que je voulais, mais je suis quand même pas souple, je sens que ça va être dur. J'essaye de me refaire la cerise sur le deuxième kilomètre. Pour l'instant c'est tout plat, j'ai beaucoup de gens autour de moi, rien de particulier à décrire. Je passe le deuxième en 3m29. Je me dis que ça va être dur pour le 34m30, mais c'est encore jouable. On est maintenant sur un bout de chemin de foret, beaucoup moins roulant à cause du chemin (boue et chemin caillouteux), mais encore acceptable. Je ne vois pas la pancarte du 3ème kilo, et j'enchaînerai jusqu'au 4ème. Ces 2 km sont faits en 7m05. Je n’ai pas eu l’impression de ralentir, pourtant, j’ai perdu 3 secondes par kilomètre. Cette fois-ci, je sens bien que je ne suis pas dans un bon jour. Par rapport à la semaine dernière, je suis déjà dans le dur, je souffle fort, je n’ai pas une terrible gnaque. Je m’accroche à un gars qui court pas trop mal, on prend quelques relais, mais que c’est dur ! On passe un panneau qui prend la vitesse automatiquement. On nous annonce à 19km/h ! Mais bien sur !

On passe le 5ème en 3m34 : je continue à perdre du temps, c’est dur dans la tête. Les 5 premiers km en 17m34. Quelques mètres après le panneau des 5km, le compagnon avec qui je courrai s’arrête. Et bien, je suis tout seul maintenant, mais ceux devant sont pas très loin, et j’arrive quand même à revenir sur eux petit à petit.

Les 5 derniers km, c’est vraiment dur. Je sens que même les 35 minutes vont être durs, je comprends pas pourquoi je n’arrive pas à passer les km en 3m30, mais rien à faire.

Km 6 en 3m32

Km 7 en 3m34

Km 8 en 3m41 !

Km 9 en 3m34

Impossible de me faire plus mal et d’accélérer. Je rattrape quand même quelques coureurs qui ont mal géré leurs courses, mais sur d’autres qui me paraissaient à ma portée, je n’arrive pas à revenir.

Le dernier km est long, j’essaye d’accélérer, mais sans grande envie. Je me crois 20ème à l’annonce d’un spectateur, mais c’était en fait 30ème. Je fais le dernier km un peu plus rapide, c’est que j’étais pas complètement mort : 3m27.

Je finis en 35m25, deuxième 5km en 17m51…

 DSC04741 [50%]

DSC04744 [50%]

 

Je suis très déçu de cette contre-performance. Je visais 34m30 voire mieux, et au final je n’arrive même pas à améliorer mon chrono d’Argenteuil qui était pourtant bien plus dur.

Il est vrai que Vélizy n’est pas non plus un 10km parfait pour un chrono, avec 3km en foret sur des chemins parfois boueux et pas mal de relances, mais c’est clairement plus rapide que les Farandoles de Nanterre ou Argenteuil.

Bref, c’est comme ça, j’ai loupé ma course, j’ai loupé ma course.

De toute l’année, je pense que c’est la course où je suis le plus déçu de ma performance.

 

A chaud, j’essaye de trouver les raisons de cette contre performance, et comme je suis très prompt à me trouver des excuses, j’en ai déjà trouvé 5 (on va dire explications, pas excuses) :

 

1. Le départ foireux et trop rapide. 3m26 pour le 1er km ça va, mais si on enlève 3-4 secondes de trépignement au départ, plus 4-5 secondes de perdues à zigzaguer et accélérer entre les participants, ça ressemble plus à 3m17-3m18, ce qui n’est pas monstrueux, mais clairement trop rapide pour moi, et je pense que je l’ai payé.

2. Le gros rhume que je me suis traîné toute la semaine, et qui s’est terminé samedi, a peut être vidé un peu mes réserves énergétiques

3. L’entraînement de vendredi matin, où j’ai couru beaucoup trop vite, en montant bien trop haut en vitesse et en pulse (plus de 90% pulse sur 30 minutes), alors que j’étais encore faible. J’ai sans doute pas complètement récupéré. C’était con, je le savais en courant, et j’ai pas réussi à ralentir…

4. Semaine compliquée au taf, avec des déplacements qui ont pas mal diminué mon temps de sommeil.

5. Peut être un peu de stress pour essayer d’accrocher mon PB.

 

Voilà pour les excuses. Pardon, les explications. Je vais essayer d’oublier cette course, car je vois pas trop quels enseignements je pourrai en tirer.

Le coureur qui me met 2 minutes sur chaque course, dont je vous parlais la semaine dernière (Cyrille Comminges pour ne pas le citer) finit en 32m23, soit 3min devant moi. La semaine dernière, il ne me prenait « que » 2min10. Mais bon, il était peut être pas à fond à Argenteuil, se contentant de gérer sa 1ère place.

Quoi qu’il en soit, je suis persuadé que j’aurai pu faire mieux, mais maintenant il est trop tard.

 

Ce dimanche, j’ai la dernière course de la saison, le semi de Bois Guillaume. J’ai décidé de ne rien viser comme chrono, et de ne jamais regarder ma montre pendant la course. Je ferai tout au feeling.

Pendant les 10km de Vélizy, j’ai pas arrêté de regarder ma montre, et ça m’a miné le moral, alors que si je n’avais pas regardé, j’aurais peut être plus réussi à me motiver.

 

La bonne nouvelle de la journée vient de la bonne performance de Nicky, qui finit en 46m39 en temps officiel, mais elle est parti toute à l’arrière, donc en temps réel, ça fait 45m55, nouveau PB, de loin !

 

A dans une semaine, pour un CR plus fun j’espère !

Partager cet article

Repost 0
Published by benji-triathlon - dans CR complet
commenter cet article

commentaires