Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 18:54

Les résultats sont dispo ici

 

La surprise du chef !

 

Je m'alignais sur ce 10km de Malakoff sur les conseils de mon coach, histoire de savoir à où on en était dans la préparation.

A cause d'une blessure au pied en janvier, et des entrainements en demi-teinte, j'abordais ce rendez-vous sans grande confiance. Je n'ai pas fait beaucoup d'entrainement "vitesse", et je me demandais bien quel chrono je pouvais espérer viser.

 

Je m'étais fixé 36min, mais j'espérais quand même faire 35m30.

 

Nous arrivons avec Nicky environ 15 minutes avant le départ. Mais pourquoi seulement 15 minutes, me direz-vous (et vous auriez raison), c'est pas assez pour récupérer les dossards, s'échauffer et prendre le départ. En effet, ce n'est pas assez. Mais sans rentrer dans les détails et les explications de la vie quotidienne en région parisienne, qui sont certes forts interessants mais qui ne sont pas l'objet du blog que vous êtes en train de lire, sans rentrer dans les détails donc, ce fut un savant combo d'embouteillage, camion garé en double file qui bloquent une voie à sens unique sur 400m, accrochage de l'aile gauche de la voiture par une caisse qui sortait de son garage pendant que l'on faisait marche arrière pour sortir de la voie unique, forcément, le mec il regarde pas à gauche quand il sort de son garage, c'est une voie unique. Mais je m'égare. Il est vrai que nous sommes partis aussi un peu à l'arrache, et le retard n'est pas entièrement imputable à cette région parisienne que nous apprécions tant.

 

7 minutes pour récupérer les dossars, les accrocher, et déposer les affaires à la consigne. Nickel, 8 min pour s'échauffer, pas besoin de plus. Mais la ligne de départ est blindée, je ne suis pas là pour faire une perf, et je n'ai aucune envie d'expliquer à une centaine de personnes que, "excusez-moi, oui, vous étiez là avant, oui, je sais, mais je vais courir environ en 36min, et vu votre look et votre gabarit, je peux toujours me tromper, mais ca m'étonnerait que tu ailles plus vite que 42min, donc si je pouvais juste partir devant, ca nous éviterait tous les deux des désagréments quand j'essaierai de vous doubler".

 

Pas du tout envie, donc je décide de partir derrière, en espérant que je puisse doubler plus facilement une fois la course lancée.

Alors c'est la 1ère fois que je vis une course de l'arrière du peloton. C'est spécial, hein!

Pan! le pistolet donne le dépar, c'est parti!!! ... Ah, non, en fait c'est pas parti. Personne ne bouge. Bon, OK, on attend comme des blaireaux. On attend. Et on attend encore... Ah, ca y est, ca commence à bouger, et ca part tranquillement.

Je suis toujours derrière, bon dernier, et je me dis que la tactique n'était pas bonne. Je vais avoir 800 personnes à doubler, et c'est assez dense. Je marche en direction de la ligne de départ. J'ai 20m de retard sur l'avant-dernier. Les gars qui ferment la course en vélo me demandent si je fais partie de la course, je leur dis que oui, que je vais y aller.

Je passe la ligne de départ, bip mon chrono (57 secondes après le départ officiel quand même).

 

Oh le beau bordel! Ya des gens partout, je slalome, je saute des trottoirs, je prend un peu appui sur les épaules quand je sens que le couloir où je voulais passer est en train de rétrécir. Je fais ca pendant 2 bons km, sans discontinuer.

Je commence à souffler, mais pas aussi fort que certains que je crois qui sont en train de cracher leur tripes au bout de 2km... J'essaye de me calmer, et de trouver le bon rythme. Difficile car je suis en décalage complet par rapport aux restes des coureurs. Je passe au bout de 2km le meneur d'allure du 40min. C'est pas mal ca. En 2km j'ai repris 1 minute environ aux gars qui courent en 4min/km. Je dois etre pas trop mal je me dis, mais je ne regarde pas ma montre. J'ai décidé de faire cette course entièrement au feeling, sans regarder le chrono.

Au bout de 2km, ca se dégage un peu, et je peux poser ma course, mais jusqu'aux 5km, Il y aura quand même beaucoup de dépassements et de petit pas de danse pour esquiver les pieds des autres coureurs au moment de passer dans un trou de souris...

 

Finalement ca se passe comme ca se passe, c'est dur mais je suis pas en sur-régime, je suis rassuré car j'avais peur d'exploser. A partir du 7ème, je commence à avoir un peu plus de difficulté pour doubler les gars, et ils se font plus rares, je passe même presque 500m sans rattraper personne à un moment.

 

Le parcours est plat, il est composé de 2 boucles avec un faut plat montant et un faux plat descendant sur 500m-1km chacun, avec un dénivelé de 10m par boucle.

 

Ma montre, que j'avais mis en autolap tous les 1,01km, m'indique que le Garmin a 10m de retard à chaque lap sur le km tracé par l'orga. Donc quand je fais 1,02km avec Garmin, l'orga n'en fait qu'un. Ca fait quand meme 200m en tout sur le 10km, ce qui est assez important.

 

J'arrive à la fin du 10km, un coup d'oeil au chrono officiel à l'arrivée: 36m11. J'hallucine. Avec tout le temps passé derrière la ligne et la difficulté à courir les 2 premiers km en constante changement d'allure et trajectoire, c'est vraiment inespéré.

 

Je fais vite demi-tour après un ravito express pour voir à où en est Nicky. Je lui avais dit qu'elle pouvait viser 45min et un nouveau record. J'apercois au loin le meneur d'allure 45min, et Nicky est juste là devant moi, elle a plus de 100m d'avance, avec 500m à faire. Ca le fait! Elle finit en 44m45, et un nouveau PB!

 

Au classement officiel, je finis donc 33ème en 36m11

au temps réel, je suis 18ème en 35m14.

D'après Garmin, la course faisait 10,2km, ce qui ferait un 10km en 34m33, soit le meme temps que mon record de 2011 sur la distance!

 

Bon, sur la distance, il faut prendre des pincettes, car c'était quand même un label régional (donc à priori distance officiellement mesuré), mais après analyse du parcours sur openrunner et Garmin, je dirai qu'il y a quand même au moins 10,1km.

Ca nous ferait un 10km en 34m53, avec toute la difficulté liée au départ et aux dépassements, je suis plus que satisfait!

 

C'est d'autant plus satisfaisant que la CAP est la discipline que j'ai le moins préparé depuis novembre, et pourtant les résultats sont quand même au rendez vous.

 

Demain, enfin une sortie à l'extérieur avec mon vélo. Après des heures de HT, ca va faire du bien!

 

Plus que 2 mois avant l'Ironman d'Afrique du Sud, mais on sera pret!

Partager cet article

Repost 0
Published by benji-triathlon - dans CR complet
commenter cet article

commentaires