CR trail de la Mine 20km

Publié le par benji-triathlon

Ce weekend, j'avais envie de mettre un dossard ! J'étais plutôt parti pour faire la méridienne, un 10km officiel, où j'avais fait un super temps, de manière très surprenante, en 2021. Mais j'ai un peu trop tardé pour m'inscrire, et je me suis rabattu sur le trail de la Mine à Nousty. C'est pas plus mal car je n'ai fait que très peu d'entrainement spécifique pour la route. Ca aurait été un bon test, mais ce serait encore mieux de faire un petit cycle d'entrainement avant !


2 courses sont au programme, le 12km et le 20km. J'ai fait une grosse sortie de trail de 20km il y a 15 jours, je sais que ça passe, mais ce serait plus sage sur le 12km. Je regarde la start list pour m'aider à faire mon choix, et je vois que Hugo Bucciarelli est inscrit sur le 20km. Je sais que c'est un très bon coureur, et du coup je choisis le 20km, ce sera un bon moyen de voir où j'en suis.
Au programme 20km et 600m de D+. Pas énorme de D+ donc, mais c'est assez trompeur, car au final il y avait pas mal de plat, et les montées étaient bien pentues.


Ils annoncent au départ Beñat Marmissolle, le gagnant de la Diagonale des Fous. Je suis content, ça fait un 2ème coureur étalon, même si 15 jours après, il doit encore avoir des traces ! Finalement il la fera tranquille. J'ai donc battu le vainqueur de la Diagonale ;-)


Le plan est assez simple: rester avec Hugo le plus longtemps possible, quitte à exploser. Je ne remarque personne d'autres sur la ligne de départ, que je sais être un bon coureur. A posteriori, je me dis que je partais déjà battu avec Hugo, faudra penser à avoir un peu plus confiance en moi, je ne pensais qu'à m'accrocher, je n'ai pas imaginé pouvoir le battre.


Bref, le départ est donné, et Hugo prend les devants tout de suite. C'est un départ rapide, plus rapide que ce que j'espérais, et je suis obligé de partir fort, je prends 4-5m d'écart, que je comble dès que possible. Au bout de quelques centaines de mètrès, on est 3 devant, avec Hugo 1er, moi 3ème. Je souhaite passer 2ème pour vraiment être le plus près possible, et j'ai peur que le 2ème craque assez vite et je ne veux pas faire un gros effort pour boucher le trou.


Le départ est très roulant, mais je suis déjà à fond. Je passe 2ème, et je vois sur ma montre qu'on n'est pas si rapide que ça : 3m38 pour le 2ème km. J'ai du mal à comprendre car j'ai l'impression d'être à bloc, et il ne me semble pas qu'on a eu du D+ encore. Je suis déjà pas très lucide car en fait on est à +15m, ce qui l'explique. Le 1er km était en 3m23, mieux, mais j'avais pas regardé la montre. 


Le 3ème larron lache au bout de 2-3km, et on arrive vers la partie plus trail. C'est très caillouteux, avec un chemin de tracteur, et j'ai le cul entre 2 chaises : soit je reste derrière Hugo et je profite de l'aspiration et de le suivre, mais je n'ai pas une très bonne vue du terrain et le risque de marcher sur un caillou est important, soit je me décale pour mieux voir où je course. Finalement je fais un peu des 2. Je suis toujours à fond, et je commence à me donner des objectifs : rester au moins 5km avec Hugo, mais je vois que je suis en sur-régime. Je ne l'entends pas respirer, et je ne suis jamais passé devant (il a été premier de A à Z), donc je sais pas comment il est, et j'ai peur des premiers reliefs, en me disant que je vais exploser. Je passe les 5km avec lui, avec les premiers reliefs (37m de D+ sur le 5ème km). Je me dis que je peux essayer de rester jusqu'en haut, et finalement je le fais sans plus de difficulté (en gros je suis toujours à fond :-) ).


On bascule, et Hugo "fait" la descente. Bon, je sais que ce sont ses routes d'entrainement, qu'il connait par coeur la descente, que je suis pas hyper à l'aise. Je perds 10m assez rapidement, et je décide de le "laisser" partir. Je me dis que j'aurais pu essayer de le suivre encore un peu, mais avec de gros risques de chutes, et pour exploser un peu plus loin... Je perds 20-30s sur la descente, et sur la grosse montée qui suit, je perds encore beaucoup de temps. Je marche quand c'est trop dur. Sur la descente, j'avais des douleurs un peu partout dans le torse, j'ai pas trop compris d'où ça venait, si c'est juste les 6 premiers km en sur-régime, mais ça ne m'a pas aidé non plus dans la descente.
Je perds donc rapidement 1min sur Hugo, et je le reverrai plus.


Je passe plus en mode "gestion" pendant quelques km pour essayer de récupérer un peu, mais c'est difficile, et les descentes sont pas faciles, les montées bien pentues. J'ai regardé un peu sur Strava, je perds pas mal sur les descentes, mais aussi sur les montées, par rapport à Hugo. Je limite les dégats sur les plats et les faux plats descendants et montants. Je reste donc encore plutôt un coureur de plat plutot que de montée (pas surprenant).


Au 11ème km, il y a un ravito, et je m'arrête une quinzaine de secondes pour boire un peu de coca. J'ai l'impression d'être cuit. En repartant, j'entends quelqu'un derrière moi et je me demande si on me rattrape déjà. J'eessaye de remettre un petit coup mais au final je pense qu'il n'y avait personne, que un vélo.
Pas grand chose à rajouter, je continue la course du mieux que je peux pour essayer de limiter les écarts par rapport à Hugo et être sur que personne ne revient de derrière. 


Vers le 17ème km, on est encore sur le chemin Henri IV, sur un endroit que je connais avec un long faux plat montant bien cassant, mais je le passe pas mal, mais je veux juste que ça se finisse. Je regarde la montre et je vois que ma moyenne chute de plus en plus. J'avais passé les 10km en 43m30 et j'espérais finir en 1h30, mais je vois que j'en suis loin (2min de retard). Les dernières descentes sont très sinueuses, ce sont des descentes de VTT avec dévers, je suis pas efficace du tout. Je reprends des gens de la course de 12km, parti derrière nous et enfin j'arrive sur du plat, mais j'ai déjà 20km à ma montre, et je vois pas l'arrivée du tout. Au final il y aura 2km de bonus. Le premier j'ai réussi à relancer sur le plat, et j'ai l'impression d'être pas mal, mais je suis pas mal plus lent qu'au début, alors qu'on est en faux plat descendant (environ 3:45/km pour 15m de D- sur les derniers km).


Je finis donc 2ème, loin derrière Hugo. A l'arrivée je me dis qu'il a du me prendre 3-4min. Au final même plus de 4m45 ! Ca fait 13s par km, c'est énorme, et même 18s par km sur les 16 derniers km, car on était encore égalité au 6ème ! J'avais senti que j'avais laché un peu, mais pfff, ça fait beaucoup quand même. Même bien entrainé et en forme, ça parait compliqué de rester avec lui. Moi je suis en 1h39m46s pour 22km et 600m de D+, soit 4m32/km. Pas terrible, mais les descentes étaient vraiment pas rapides !
Derrière le 3ème est 3min derrière et le 4ème 6min derrière, donc j'ai quand même réussi à faire le trou de mon coté. Le 3ème est un traileur pas mauvais apparemment, c'est toujours ça de pris.
Je fais 1er vétéran, mais j'essaye de continuer à me battre avec les jeunots, pas seulement avec les vieux :-)
Au final, c'était une course sympa, où je me suis bien rentré dedans. J'avais commencé une première semainte d'entrainement il y a 2 semaines, je vais essayer de continuer cet hiver pour arriver en forme pour les duathlon de début d'année !

Les résutats ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article