Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2015 6 19 /09 /septembre /2015 10:00

La Der !

résultats

 

Septembre devait être un mois sportif, avec 4 courses au programme : Anglet, Saint Jean, Baudreix, et Biscarosse. 2 annulations et une course complète plus tard, il ne me restait que Baudreix !

Ça devait être mon gros objectif de fin de saison, mais j’ai assez vite revu mon jugement, je ne suis pas au niveau pour prétendre à quoi que ce soit sur cette course, j’essaierai donc de prendre un max de plaisir pour la dernière course (triathlon tout du moins) de la saison.

On arrive bien à l’arrache (encore ?!) avec Nicky, il fait pas si froid, il y a un grand soleil, et on décide d’y aller sans combi. Ca nous fera gagner le temps d’enfilage de la combi. Oui, j’ai bien dit enfilage, c’est-à-dire mettre la combi avant le départ (pour pouvoir arriver à temps sur la ligne de départ), pas gagner quelques secondes pour ne pas avoir à l’enlever à T1. Quand je vous dis qu’on est à l’arrache, c’est pas pour rire.

Je ne suis pas du tout « dans » la course, et je me déporte au max à gauche sur la ligne de départ car je ne veux pas batailler. J’essaye de prendre du plaisir, pas de prendre des coups.

Ca a marché, je n’ai pas pris de coups, mais ça a été dur, mais duuuuur ! Et lonnnnnnnng, je n’en voyais pas le bout, je me sentais mauvais dans l’eau.

C’est dommage, jusqu’à présent, je disais que je limitais la casse en natation, mais là, je sais pas si c’est l’effet «pas de combi » ou juste enfin le manque d’entrainement qui sanctionne, mais je fais une très mauvaise nat, à plus de 5 minutes du 1er, aux alentours de la 60ème plance.

Sur le vélo, j’avais laissé mes belles roues au garage, la flemme de les changer et de changer les patins de frein (pour des spécial carbone), donc je me présentais avec mon vélo de chrono, mon casque de chrono, mais des roues d’entrainements à 36 rayons ! Je voulais néanmoins me faire plaisir sur le vélo, et j’y suis à peu près arrivé. Je sentais que je ne développais pas le nombre de W comme l’année dernière, mais je reprenais quand même du monde. Je me suis fait doublé par un gars sans prolongateur, que j’ai repris sur la fin, et sur la mini cote en milieu de parcours, je me suis fait enrhumé par 2-3 gars, mais pareil, je les ai repris avant T2. Au final, je fais un vélo honnête, 17èmetemps, à quand même 4min du meilleur, mais « seulement » 2min de la tête de course. J’ai été un peu gêné par le drafting, c’est vrai que j’étais plus « dans la masse » que d’habitude. J’ai pu voir que le drafting est encore bien présent sur ces petites courses malheureusement. J’ai dû accélérer une ou 2 fois pour m’extirper d’un groupe, et Nicky m’a dit qu’il y avait un bon petit groupe avec moi à un moment. Heureusement j’étais devant !

En CAP, je pars avec un coéquipier, que j’avais rattrapé à la toute fin du vélo. Il part à mon avis trop vite, je le laisse prendre quelques mètres d’avance, et je reviens petit à petit sur lui puis passe devant. Je suis dans le dur mais j’essaye de me motiver. Il se met derrière moi et essaye de me suivre. Au bout de 1km environ, je l’entends tomber derrière moi, il a du faire un mauvais pas. Je me retourne rapidement, j’hésite (pas longtemps…) à m’arrêter mais je me dis que je ne peux rien faire et je continue. Il y a des bénévoles pas loin, j’espère qu’ils vont le prendre en charge rapidement. Moi je continue mon bonhomme de chemin, je croise le premier et je regarde ma montre pour prendre l’écart (pas pour espérer le rattraper bien sûr, plus par curiosité), et je compte tous les coureurs devant moi pour connaitre ma place. Au demi-tour, verdict : 14ème. Pas si mal. Ca va mieux et j’ai l’impression d’être pas trop mal, mais je n’arrive à doubler personne sur le retour. J’aperçois 2 gars devant sur les derniers 500m mais ils sont trop loin et j’ai pas envie de me mettre minable, donc je finis « à ma main », vite mais pas trop. 14ème donc, et à la lecture des résultats, assez grande surprise, je fais 4ème temps CAP, à quand même environ 1m30 du 1er, qui en plus a pu gérer puisqu’il arrive avec plus d’une minute d’avance. Par rapport à il y a 2 ans, sur le même parcours à pied, je ne perds que 50s. Je suis assez surpris car je n’avais pas de supers sensations non plus. Je prends !

 

J’espère revenir l’année prochaine sur ce même parcours et faire beaucoup mieux. La victoire sera difficile à aller chercher (je suis à 9 minutes quand même), mais je pense pouvoir gratter 6-7 minutes en m’entrainant mieux l’année prochaine.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by benji-triathlon
commenter cet article

commentaires