Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 22:27

Ca y est.

 

Dans 12 jours, je m'élancerai donc à l'assaut de mon premier triathlon distance Ironman: le Challenge Roth.

Après une bonne première partie de saison (Mimizan, Troyes), c'est donc l'objectif majeur (mais pas unique) de la saison qui se profile.

 

Les 2 dernières semaines m'ont vu enchainer 20 heures d'entrainement chacune, principalement basé sur des enchainements vélo/CAP à allure Ironman et half-ironman, voire un peu plus (car j'ai du mal à me brider à l'entrainement…). La météo déplorable de ces 2 semaines (et des 3 derniers mois en fait) n'a pas aidé, et j'ai dû aller chercher la motivation, je ne sais trop où. La perspective d'une course réussie à Roth m'a bien aidé à tenir, mais je termine ce bloc d'entrainement vidé, mentalement et physiquement.

Heureusement, mon petit corps meurtri par ces efforts s'est révélé plus tenace que ce que je craignais. Les petits bobos se sont multipliés, mais aucun assez grave pour me faire craindre un DNS à Roth (je croise encore les doigts). Les genous ont tenu, comme les tendons d'achille, l'épaule, et les pieds!

 

Place maintenant à la regénération, sans bien sur couper complètement. Mais les entrainements difficiles sont derrière moi, il faut maintenant gérer ces 12 dernieres jours, entretenir le niveau, et surtout, bien récupérer pour arriver en forme, et avec l'envie de tout démonter le dimanche 8 juillet.

 

Les gentils organisateurs de Roth ont attribué les dossards il y a quelques jours. Ils m'ont attribué le dossard 184 (sur plus de 4000). Il y aura 15 vagues de départ, avec un départ toutes les 5 minutes (sauf entre la 1ère et la 2ème, 10 minutes). J'auré aimé partir en 2ème vague, avec les seconds couteaux qui visent un temps de moins de 10 heures, mais une erreur de communication m'a placé dans la 1ère vague, avec tous les meilleurs, dont les pros (que je ne verrai que sur la plage de départ…) et tous les athlètes visant moins de 9 heures. Du coup je risque de me retrouver un peu seul derrière, au moment du départ, avec les moins bons nageurs (j'espère qu'il y en aura!), et de me faire rattrapper par des athlètes des vagues partant après moi.

Mais c'est pas grave, je ferai ma course à moi, en essayant de me soucier le moins possible des autres.

 

Officiellement, suite à cette erreur de communication, je suis donc inscrit en "sub-9", ce qui veut dire que je vise un temps total de moins de 9 heures.

Pour que vous vous rendiez mieux compte de ce que ca représente, ca fait du 4km/h en natation, 36km/h en vélo, et 14km/h à pied.

Ah oui, pour ceux qui ont oublié, un Ironman, c'est 3,8km de nat, 180 à vélo et 42,2 à pied.

A Roth, les distances sont à priori un peu tronquées: 176km en vélo et 41,6 à pied.

 

En réalité, je n'ai pas la prétention de viser un temps de moins de 9 heures.

Mon objectif premier reste de finir, sans me blesser, et sans marcher sur le marathon.

En terme de temps, j'espère réussir à faire moins de 10 heures. Pour cela, j'imagine le découpage suivant:

natation: 1h05

vélo: 5h20 (33km/h)

CAP: 3h28 (12km/h)

transitions: 7 minutes

 

J'essaye de rester humble (c'est dur, vous me connaissez…) pour mon 1er Ironman, car j'ai déjà entendu beaucoup d'histoires de triathlètes autrement mieux entrainés et plus expérimentés, qui ont "craqué" sur le marathon.

 

Mais si tout se passe parfaitement, je reverai de passer sous les 9h30:

natation: 1h

vélo: 5h11 (34km/h)

CAP: 3h12 (13km/h)

transitions: 7 minutes

 

Enfin, s'il y a du vent et/ou un soleil de plomb, je ne réponds plus de rien!

 

Ces 2 dernières semaines m'ont rassuré quant à ma capacité à enchainer à pied après un gros effort à vélo. Tant à l'entrainement qu'en compétition, je ne ressens pas trop les efforts à vélo quand il s'agit de démarrer à pied. Lors de mes derniers entrainements, c'était même un soulagement de poser le vélo et de partir à pied: je souffre plus en vélo qu'à pied! Je ne sais pas à quoi cela est dû, peut être à ma vélocité de pédalage. Grace à ca, je mets moins d'efforts sur mes jambes, ce qui me préserve pour la CAP?

Je suis donc confiant de pouvoir tenir un bon rythme jusqu'au 20-25ème km. Après, ca dépend de pas mal de facteurs, mais j'essaierai de "tenir" le plus longtemps possible sans "craquer". Et si je craque, j'espère réussir à garder une allure correcte…

 

Je suis également confiant en natation. J'ai encore progressé cette année et je devrais pouvoir sortir de l'eau en 1h05 sans avoir à trop "piocher" dans mes réserves d'énergie. Ce sera le but en natation: la faire sans me "rentrer dedans". Ce n'est pas en natation que je ferai la différence, mais si je pars trop vite, je peux perdre gros. J'espère avoir appris cette lecon et que j'arriverai à la tenir.

 

La plus grosse interrogation concerne encore et toujours, le vélo. 180km demeure un gros investissement énergétique. Lors de mes sorties longues (>150km), je commence à sentir que ca devient dur dès le 70ème km. Après, j'essaie de tenir tant bien que mal, et des fois, les sensations reviennent à partir du 100-120ème km. Peut être que je démarre trop fort, mais je pense surtout que je n'ai pas encore la "caisse" ni les cuisses pour enchainer 180km à bonne allure. Une première réponse viendra le 8 juillet.

 

Pour ceux qui veulent suivre la course, un "live" existe sur internet. J'essaierai de donner un lien quelques jours avant la course.

A ma connaissance, pas de vidéo (de toutes facons, c'est un peu chiant à regarder à la télé, le triathlon…), mais les temps de passage en direct de tous les concurrents, temps de passage assez nombreux sur le parcours. Vous pourrez ainsi voir si je "craque" sur le marathon (ou avant…).

 

Enfin, Roth est surtout un grand déplacement avec mon club de l'ES Nanterre (9 partants sur l'Ironman), et j'espère que tout le monde réussira sa course, et surtout appréciera ce petit WE bucolique dans l'arrière pays allemand.

Un petit big up également à nos 3 nanterriens qui s'aligneront le meme jour sur l'Altriman: un Ironman en montagne avec 4000m de dénivelé. Ca fait rever…

 

PS: il me reste encore quelques jours pour apprendre quelques mots d'allemand:

"C'est par où"

"à gauche"

"à droite"

"merci"

"s'il vous plait"

Avec ca, je devrais m'en sortir.

 

La prochaine fois que vous lirez un article sur ce site, j'espère que ce sera pour apprendre de quelle manière j'ai fini mon 1er Ironman!

Partager cet article

Repost 0
Published by benji-triathlon - dans général
commenter cet article

commentaires