Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 19:00

pour un récit condensé, c'est ici.

Les résultats

 

37.4

C'est le temps en minutes que j'ai mis pour parcourir ce 10km, et c'est aussi la température en degré Celsius, à l'ombre au moment du départ...
J'avais prévu ce 10km dans un village à 5km de chez ma grand-mère dans les Landes. L'objectif était de me tester pour voir si je pouvais viser une qualification pour les Championnats de France en septembre ou octobre. La qualification, c'est moins de 34 minutes.
Force est de constater que j'en suis bien loin, à 3m30! Bien sur, je me trouve toujours des bonnes excuses: un entrainement difficile la veille, une chaleur accablante, un parcours difficile. Mais cela peut expliquer 1 ou 2 minutes, mais pas 3m30.


Mais je vous sais impatient de connaitre le déroulement de la course. Après tout, c'est pour ca que vous lisez ce texte, non?


Départ à 19h, on se dit que la chaleur aura peut être le temps de tomber. Comme nous étions naifs! Dans la voiture, on atteint 38°C, et sur la ligne de départ, mon père me dit qu'on était à 40°C.


Avant le départ, j'essaye de mouiller tous mes vetements, et ma casquette, mais je suis obligé d'y retourner toutes les 5 minutes, car c'est le temps que ca met pour sécher. Et voilà, c'est ca de prendre des vetements de triathlon qui sont fait pour sécher rapidement!


J'essaye de m'échauffer, mais je sens mes jambes très lourdes. Je suis pas hyper motivé, et je ne sens pas la grande forme. Mais c'est souvent comme ça sur les courses à pied.


C'est une petite course de village donc, avec un niveau à priori assez faible. L'année dernière, ca se gagne en 35m12, et le podium est accessible en moins de 37min. Je me dis donc que le podium est largement dans mes cordes, et si tout se passe bien, je peux envisager la 1ère place. Je me place donc en 1ère ligne, et pour une fois on n'est pas gené, vu le faible nombre de concurrents. La course de 5km part en même temps, et on doit être un peu plus de 100 concurrents en tout. Pour nous différencier, nos dossards sont en 600, ceux du 5km en 1500.


Sur la ligne de départ, un bénévole fume sa clope tranquille, et nous envoie sa fumée tranquillement. Pas de doute, on est sur une course de village. Ca me fait marrer.


On va courir en plein cagnard, quasiment aucune zone d'ombre. J'espère qu'ils ont prévu assez de ravito.
La course consiste en 2 boucles de 5km. Le début est un A/R de 2,5 bornes, puis une petite boucle de 2,5 également.


Départ donné, ca ne part pas très vite, et on se retrouve un petit groupe de 6 en tête, avec un écart qui se creuse assez rapidement. Un petit coup d'oeil en arrière aux 1km me le confirme. Mais le fait que j'ai regardé derrière est déjà un indice, je ne me sens pas hyper bien. Je reconnais un dans le groupe que j'avais vu avant le départ, il fait les 5km. Je suis donc au moins dans les 5 premiers du 10.

DSC06189
Le début est descendant, puis on attaque un faux plat montant. Là, un mec qui n'a pas l'allure d'un coureur à pied accélère. Je décide de le laisser partir, car je pense qu'il va exploser très vite. Mais les autres font l'effort et j'essaye de pas être laché du groupe. Le mec craque effectivement 500m plus loin, je ne le reverrai plus. On arrive au demi-tour, on n'est plus que 5 dans le groupe de tête, et j'apercois le dossard des 2 premiers: ils font le 5km. Je suis donc dans les 3 premiers du 10km, et le 4ème est déjà assez loin.


On entame la descente, et les deux du 5km commencent à prendre de l'avance. Les deux autres  suivent assez près, et je commence à perdre du terrain. Je passe l'indication des 2 bornes, et je sais que ca va être dur. On arrive au 1er ravito, j'apercois mon frère, et je lui demande si les 2 devant moi ont des dossards du 10 ou du 5km. Il me confirme que les 2 premiers font le 5, mais que les 2 suivants font le 10. Je suis donc 3ème. Je bois un peu au ravito, mais j'ai toujours la bouche hyper sèche. Depuis le 1er km, j'ai la bouche sèche, pateuse.

81 2012-08-Foulee-des-Astiaus 5522


Les écarts commencent à se creuser, mais je garde les 2 du 10km en ligne de mire. Le 1er a l'air de bien courir, mais le 2ème ne ressemble pas à un coureur, plutôt à un footeux, et je suis surpris qu'il aille aussi vite, mais je me dis aussi qu'il peut craquer à tout moment. On arrive à la petite bosse du parcours, la fameuse "cote du Gentiou" comme nous indique une pancarte. Elle ne dure que 200 ou 300 mètres, mais elle doit monter à quelques 6-7%, et elle fait bien mal aux jambes. Je vois que je reviens légèrement sur les 2 devant. Mais après cela, les 2 du 5km s'envolent et le 1er du 10 les suit, il commence à être loin. Le 2ème à 50m devant moi, et j'ai bon espoir de le rattraper. Mais je me dis que même si j'avais fait le 5km, je n'aurais pas pu aller beaucoup plus vite, et je n'aurai sans doute pas pu les suivre... C'est pas très bon signe.

 

DSC06244

 

Une dernière loooongue ligne droite pour arriver à la fin du 1er tour, je pense que je suis 3ème, mais en sortant de la "foule" de fin de boucle, je n'apercois plus que le 1er, assez loin devant, et des fans en délire me crient que je suis second. Mon frère m'a en fait dit que le 2ème s'était arrêté, mais je n'avais pas compris. A ce moment je me suis dit qu'il devait faire les 5km. En fait, il faisait les 10, mais il a littéralement explosé.


C'est reparti pour le second tour. Le 1er est assez loin, j'essaye de gérer. Je le croise au demi-tour, je ne sais pas il a combien d'avance sur moi, mais c'est assez conséquent, peut être une minute, peut être un peu moins. A mon tour de faire le demi-tour, et j'attends de voir le 3ème. J'attends. J'attends encore. J'apercois le footeux qui a explosé qui est en train de marcher. Je croise donc le 3ème loin après le demi-tour, il doit avoir au moins 2 minutes de retard. Bon, donc il me reste 4km à courir, personne derrière, celui devant intouchable, et en plein cagnard. La motivation est dure à aller chercher, et je me dis que je pourrais finir tranquillement. Mais j'essaye de garder un bon rythme en me souvenant de mon objectif de faire un bon temps. Je n'ai toujours pas regardé ma montre d'ailleurs, on verra à la fin. Le reste du parcours se fait sans encombre. J'essaye de ne pas complètement sombrer, mais je sens que je ne suis pas très rapide.

DSC06428
J'arrive enfin, et mets un peu de temps pour récupérer, boire, passer sous les arrosages automatiques. Je congratule le 1er, lui demande son temps: 35m06. Je le félicite, et me dis que j'ai dû arriver 1min derrière, donc en 36min, et je me dis que c'est pas si mal. Mon frère m'annonce alors mon temps de 37min25, et là c'est un peu la désillusion.
Mais pas le temps de trop gamberger, je vais voir mon père qui fait son 1er 10km. Il a pas choisi le plus facile pour commencer, mais il finit pile sous la barre des 1h, objectif qu'il s'était fixé.


En analysant la course, ca donne 8m10 pour le 1er 5km, et 9m15 pour le 2ème. J'ai vraiment beaucoup souffert de la chaleur, et aussi du dénivelé, un petit 120m de D+ mine de rien. Mais bon, une minute de différence entre les 2 tours, c'est vraiment énorme, surtout que je n'étais pas parti sur une base hyper rapide au 1er tour.
Le 1er est parti avec une bouteille d'eau, c'était sans doute un bon calcul.


Je profite quand même du podium, et gagne un magnifique béret basque, une plaque commémorative, et un beau T-shirt blanc XL Goodrich. Ah ben oui, mais on fait second à une course de village ou on le fait pas, après faut assumer!

 

DSC06624DSC06627

 

Je me vois obligé de revoir mes objectifs pour cette fin de saison, et en particulier la qualification en 34min parait inatteignable cette saison.
J'ai du mal à trouver une motivation pour l'entrainement en ce moment. J'ai gardé une forme correcte, mais je me sens moins fort qu'avant mon Ironman, ce qui est très frustrant. Je ne pense pas pouvoir retrouver cette forme avant la fin de saison, il faudra attendre la nouvelle saison! Je vais essayer de profiter de cette fin de saison avec en particulier 2 half-ironman à Gerardmer et à Carcassonne, qui devraient être très sympa, puis quelques courses à pied avant les vacances.

Partager cet article

Repost 0
Published by benji-triathlon - dans CR complet
commenter cet article

commentaires

Jean-Pierre 20/08/2012 11:49

Merci pour m’avoir entraîné dans cette folie. Mon CR est court, au départ il faisait chaud, pendant les premiers 500m aussi, après je me souviens de rien.