Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 19:25

Enfin les vacances!

 

Dernière course de la saison, en Normandie, à Bois-Guillaume, pour un semi marathon. Le 2ème de ma carrière, et le 2ème de ma saison après celui de Rueil Malmaison en mars.

Ce devait être mon objectif de course à pied de fin de saison, pour essayer de courir en 1h17 voire 1h16. Mais la préparation n'a pas été à la hauteur de l'objectif, et je me présente sur la ligne de départ en plein doute, après une belle course à Argenteuil sur 10km, mais une déception à Vélizy.

 

Suite à ces 2 courses, je décidais de courir ce semi aux sensations uniquement, sans regarder ma montre. Dans un coin de ma tête, je me disais quand même que j'aimerai battre le temps de mon 1er semi en 1h17m51s.

 

On arrive bien en avance avec Nicky pour prendre nos dossards, et on regarde le départ et l'arrivée du 10km. Les chronos sont loin d'être impressionnantes, tout comme certains coureurs du top 5: ca se gagne en 35min44s et le 2ème en 36m55s. Je me dis que j'aurai pu gagner cette course. Mais je me dis également que le parcours est sans doute valloné, et vu que nous on doit le faire 2 fois, ca risque d'être compliqué...

En s'échauffant, on apercoit trois noirs, 2 mecs et une nana, qui s'échauffent dans leur coin, et on se dit que ce sont des africains venus chercher les primes. Car aujourd'hui il y a des primes pour les 10 premiers, le niveau sera sans doute élevé.

On s'échauffe donc, on choisit nos vetements. Difficile car il fait froid mais pas trop! Le beau soleil du 10km a maintenant disparu... J'opte pour un corsaire, un haut long près du corps, mon haut de cycliste de l'ESN (pour represent!) et un buff léger pour me couvrir la tête et les oreilles. C'était bien choisi car j'ai été bien toute la course.

 

Une nouvelle fois, la ligne de départ est blindée. Je n'ose pas me mettre tout devant, et je me retrouve au moins au 5ème rang. Ca va être difficile au départ. Au moins cette fois-ci, c'est tout droit pendant quelques centaines de mètres!

Et effectivement, c'est difficile! Je piétine 8-10 secondes, avant de pouvoir courir et slalomer pendant 300-400 mètres. Je peux ensuite enfin courir à mon rythme. J'ai fait attention cette fois-ci de ne pas m'enflammer pour essayer de rejoindre la tête, j'ai couru à mon rythme. Mais le peloton de tête est déjà loin, à 100-150m. Devant, il y a plein de coureurs, je dois être au moins 60ème.

Bon, je suis parti calmement, j'ai doublé un mec qui disait à son pote "on est à 3m53 au kilo", je dois être pas trop mal.

Je double à la pelle jusqu'au 2km environ. Je passe les 3 ou 4 premières féminines. Je passe la black qui court à coté de son entraineur, qui lui donne des instructions: "elles sont assez loin derrière, comment te sens tu?". "Soit tu les attends pour pas te fatiguer, soit tu pars dès maintenant.". Je sais pas ce qu'elle a choisi, je la laisse derrière. Je pourrai dire que dans ma carrière j'ai doublé une kenyane! Non, les kenyans, c'est pas pour tout de suite, non.

 

Comme prévu, je ne regarde pas ma montre, je cours au feeling, en essayant de ne pas partir trop vite. Je suis encore loin, 40ème environ aux 3km. Je rattrape un petit groupe, je vois 2 pelotons devant, à la faveur d'un boucle dans le parcours: le premier de 10 unités environ, et un deuxième plus fourni, 15 ou 20. Tout ca à plus d'une minute devant. Je me fais une raison sur mon classement final, je serai loin des primes. Je prends le lead de mon groupe, et j'imprime l'allure. Tous lachent petit à petit. Je suis surpris d'en voir un revenir, on courra ensemble quelques km, avant que lui aussi ne lache.

 

La course est assez monotone, les km passent. Le peloton devant perd petit à petit de ses éléments mais s'éloigne inexorablement. Je rattrape des gars donc, petit à petit. J'ai en objectif à partir du km 2 un chevelu que je trouvais bien trop rapide pour son allure et son gabarit, et qui était devant le 2ème peloton. Il a effectivement craqué, mais je mettrais quand même 8km pour le rattrapé! Seul un mec me doublera, au 5ème environ, avec une bonne allure, une belle foulée, et une belle veste orange fluo qui se voyait de loin. Ca aura son importance... Je me dis qu'il a du partir de l'arrière du peloton! Je cours toujours à un bon rythme, mais essaye de ne pas me faire trop mal, pour pouvoir finir à un bon rythme.

 

Le parcours est quand même agréable, ca monte et ca descend un peu, et sur la fin du parcours il y a pas mal de monde qui nous encouragent.

 

J'arrive à la fin de la 1ère boucle, et je vois du coin de l'oeil le chrono: 39min, j'ai pas vu les secondes. Bon, je me dis que c'est pas terrible, ca va me faire finir en plus de 1h18, mais j'arrive à faire abstraction et à me reconcentrer non pas sur mon objectif, mais sur le moyen d'y arriver, c'est à dire mon allure, ma foulée.

 

Un mot sur les ravitos: pas eu faim, pas mangé. J'avais pris une barre 10min avant de partir. J'ai bu quelques gorgées d'eau, mais ce fut suffisant je pense. Il a fallu prendre des toutes petites gorgées pour ne pas s'en mettre partout et se refroidir...

 

J'ai toujours en ligne de mire le gars en orange devant, l'écart s'est stabilisé à une centaine de mètres, et je continue de doubler progressivement des concurrents. Certains essayent de s'accrocher, mais tous sont partis trop vite et craquent.

Le 2ème 10km est plus compliqué. Vers le 12ème, j'essaye d'accélérer un peu, histoire de quand même me faire un peu mal. Très vite, ca devient plus dur, mais je continue à rattraper du monde, et on m'annonce 22ème. J'en double encore 3. On m'annonce encore 22ème. 5km plus loin, j'en ai encore doublé quelques uns, et on m'annonce maintenant 24ème! Bon, je me dis que ca sert à rien d'écouter mon classement...

 

J'arrive dans les 3 derniers km. Il pleut depuis 10-20 minutes. c'est pas hyper agréable mais ca passe. Ca commence à être vraiment dur maintenant. Je continue à doubler, et je sens que je me rapproche du gars en orange. J'essaye de garder une belle foulée, et de continuer à accélérer progressivement, puis, à 500m de la ligne, je ne suis plus qu'à 50m de 2 gars du même club qui courent ensemble. Je fais l'effort pour me rapporcher, je commence l'emballage depuis très très loin. La ligne droite de fin est interminable, plus de 500m. J'en vois un se retourner, encourager l'autre, mais 15 secondes plus tars, je les ai rejoint et je les dépasse. Il reste encore 2 gars devant, dont le gars en orange. Je donne tout ce qui me reste, mais j'échoue à quelques secondes du duo.

 

Ce sprint fut un des efforts "longs" (30sec-1min) les plus violents que j'ai eu à faire dans ma carrière. Je suis monté à 180 pulse après avoir été à 168 pendant toute la course.

J'espère juste que ces sprints à répétition que je m'impose pour des pseudo-places d'honneur sur des courses de quartier me serviront, un jour, à décrocher une belle place sur une belle course. On verra...

 

Je mets pas mal de temps pour récupérer de mon effort, et je n'ai pas vu mon temps en arrivant, et toujours pas regardé ma montre. Quelques minutes plus tard, je regarde enfin: environ 1h18 (1h18m01 temps officiel).

 

Je suis tout d'abord décu: c'est le même temps qu'à Rueil en début de saison. Puis je me dis maintenant que ma préparation était loin d'être idéal, je suis pas loin d'être en roue libre, sans aucun planning digne de ce nom, et qu'il était prétentieux de ma part d'espérer mieux en étant mal préparé. C'est mon niveau actuel. Il y avait également environ 100m de D+ sur la course. C'est pas énorme, mais ca casse un peu les pattes.

 

Le gagnant est en 1h10, et le 10ème en moins d'1h15. La course était donc relevée.

 

Nicky, quant à elle, fait une nouvelle fois un PB, sans préparation spécifique. Il faut croire que le repos forcé de début de saison lui a été bénéfique. 1h43m pour elle.

 

Voici enfin venu le temps des vacances. Je vais me reposer, et faire le bilan de 2012, et les objectifs de 213, en rentrant de vacances.

Revenez faire un tour sur le blog fin novembre si vous voulez savoir de quoi 2013 sera fait!

 

Mes temps au km. J'ai pas bipé à tous, certains (avec *) sont donc moyennées sur plusieurs km:*

 

km 1: 3m48*

km 2: 3m40*

km 3: 3m42

km 4: 3m47*

km 5: 3m48*

km 6: 3m37

km 7: 3m44

km 8: 3m40

km 9: 3m39

km 10: 3m44

km 11: 3m42

km 12: 3m38

km 13: 3m44*

km 14: 3m44*

km 15: 3m44*

km 16: 3m42

km 17: 3m41

km 18: 3m39

km 19: 3m42*

km 20: 3m42*

km 21: 3m31*

derniers 100m:20*

Partager cet article

Repost 0
Published by benji-triathlon - dans CR complet
commenter cet article

commentaires