Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 18:39

Pour un peu moins de lecture, essayez le CR court

 

Mon premier Contre-La-Montre

 

les résultats

 

C'est moins exotique que l'Irlande ou le Pays Basque, mais ce WE a eu lieu le triathlon de Bergerac. En vacances pas trop loin, j'y ai participé, histoire d'accumuler de l'expérience et des km de course.

Le format était interessant, CD en contre-la-montre.

Par groupe de 3 ou 4, on part sur l'épreuve toutes les 30 secondes. C'est la 1ère fois pour moi que je fais un CLM, je voulais voir avant Narbonne ce que ca donnait.

 

En regardant la start list, je vois que des bons nageurs-rouleurs, que j'ai pu croiser sur mes autres courses dans le sud-ouest, partent entre 1m30 et 2m30 derrière moi. Mon premier but sera d'essayer de sortir avec eux de la natation, pour pouvoir avoir un point de mire en vélo. L'avant-course est très stressant. Je pars en 120eme position, 22min apres les premiers. Je fais les 100 pas en attendant mon tour, et mon pouls est déjà à 120....

 

La nat se passe dans la Dordogne. L'eau est assez claire. C'est bien, ca permet de voir les algues que l'on racle à chaque passage de bras... De plus, un léger courant contre à l'aller permet aux bons nageurs de creuser les écarts. Je nage bien, je suis seul, et je préfère ca aux departs en masse où j'ai souvent du mal à me faire une place dans les paquets. Je rattrappe beaucoup de monde parti avant moi, et je me fais passer par quelques nageurs. J'essaye d'en accrocher un qui me dépasse aux 1000m environ, mais je comprends vite que je suis en train de me mettre dans le rouge et je le laisse filer. Je finis en 25min environ, 27min t1 incluse (et quelle t1!, voir plus bas), 22eme temps.

Arrivé au parc, j'entends le speaker annoncer l'arrivée du mec (le fameux nageur-rouleur) parti 2m30 apres moi. Content de moi, je me dis qu'il est juste derrière et que je vais avoir un bon point de mire en vélo quand il me doublera. Pendant tout le velo, j'attendais de le voir passer, mais j'ai compris seulement une fois la course terminée qu'en réalité il était parti du parc à vélo 45sec avant moi.

 

Cela grace à une transition ratée digne des plus grands: difficulté pour enlever ma combi. Difficulté pour rester en équilibre pour mettre mes chaussures de velo. Je m'assois, lutte pour enfiler la chaussure, pour me rendre compte ensuite que je suis en train de mettre la gauche sur le pied droit. Une fois que j'enfile enfin mes chaussures, je me prépare pour enfourcher le vélo et pour clipser, et la ça passe pas. Là je me dis "je connais cette sensation, c'est la sensation que tu as quand t'essayes de clipser tes shoes alors que les protèges cales sont encore dessus! Et oui, je commence a être de plus en plus relax avant mes tris, au point de négliger la préparation et d'oublier mes protèges cales. Obligé de m'arrêter, enlever les cales, avant de pouvoir repartir. Je dirai que j'ai bien perdu 30-45secondes dans cette transition. Assez pour partir derrière mon "objectif" et ne plus le revoir. Il finira finalement 4ème avec un gros vélo, je pense que je n'aurai de toutes facons pas pu le suivre.

 

Parcours vélo sympa avec 2 tours à faire. La premiere partie est pas très roulante, on monte petit a petit, par à coups, jusqu'au 10eme km, et puis la ca redescend, le tarmac est meilleur, et on peut mieux rouler. Environ 200m de dénivellé par tour. Je vous dirai bien mes vitesses, mais mon compteur marchait pas, il s'était légèrement décalé pendant le transport, et j'ai pas pensé à le vérifier avant de partir... Je prends du plaisisr sur le parcours, mais j'ai pas l'impression d'envoyer du lourd, j'ai du mal à appuyer. Les bosses se montent bien, sur grand plateau, en alternant danseuse et assis, et je double beaucoup de monde (c'est l'avantage du CLM quand tu pars 120eme, t'es sur de doubler du monde tout du long), seul un mec me passe au bout de 15km, mais je reviens sur lui 10km plus tard et le redouble (bon pour le moral ca!). Un autre mec me double à quelques km de l'arrivee, mais je m'accroche en appuyant un peu plus fort. Au final, 2 tours à peu pres homogène (1min de plus sur le 2ème que sur le 1er quand meme), à 34-35 de moyenne. Les 10 derniers km me sont encore restés dans les jambes. Sur CD, j'ai toujours l'impression de vivre la meme course: 10 premiers km difficiles, sensation d'étouffer. Puis les sensations sont bonnes du 10ème au 30ème, et enfin les 10 derniers les muscles sont durs et j'ai l'impression de beaucoup ralentir. Au final 22ème temps velo en 1h09. Pas vraiment satisfait, je dois etre capable de mieux faire.

 

T2 sans histoire.

 

Je pars comme un boulet de canon sur la CAP, à 16 à l'heure, mais je suis vite obligé de déchanter. La chaleur est accablante. Déjà sur le velo, j'ai fini mes 2 bidons au bout de 35km, et la soif a commencé à se faire sentir sur les 5 derniers. Contrairement à mes habitues, je bois à chaque ravito, tous les 1,5km à peu pres, mais je ne veux pas m'arreter, donc je bois une gorgée de travers et me verse le reste du gobelet sur la tête. Là aussi 2 tours. Là aussi un mec me passe vers le 3ème km, mais je le garde en ligne de mire a 50-100-150m, et m'apercoit vers le 6ème que je suis en train de revenir sur lui. Je le double et le laisse derriere au 7ème, mais que c'est dur! je plafonne à 14-15 sans parvenir à accelerer. Je vois au loin l'église à coté de laquelle est positionné la ligne d'arrivée, et bien qu'il ne reste que 2 km, elle me parait encore tres loin. Je ne trouve pas le courage ou la force (ou les 2) d'accélérer, et me contente d'allonger la foulée pour finir plus fort les 500 derniers mètres. En passant la ligne, le speaker me félicite et me dit que je suis 10ème pour l'instant. Je suis surpris mais n'arrive pas à apprécier. Je tente de récupérer.

Une bonne CAP malgré tout, compte tenue des conditions difficiles: 39min (40m30 T2 incluse, 6eme temps), mais là aussi je sais que je peux mieux faire.

 

Au final, content car je venais sur cette course sans objectif, et j'ai encore appris: il faut plus de sérieux dans la préparation d'avant course pour éviter les pépins. Encore une bonne natation, qui j'espere me boostera pour multiplier les entrainements et encore passer un cap l'année prochaine, et un vélo qui ne progresse toujours pas, et qui va devenir vite mon point faible si je continue de progresser dans l'eau et à stagner en velo, et où il faudra que je m'entraine plus et mieux l'année prochaine. Et bien sur, des transitions à travailler si je veux grapiller quelques dizaines de secondes.

Je finis 13eme en 2h17 sur 160 finishers, quand meme à 11m30 du premier et 7min du podium. Ca fait beaucoup mais ca continue d'etre un objectif!

Partager cet article

Repost 0
Published by benji-triathlon - dans CR complet
commenter cet article

commentaires