Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 18:44

Vous n'avez qu'une minute? Ce format est sans doute plus adapté!

 

 

Encore un tri dans le sud!

 

les résultats

les photos

 

A une heure de Toulouse, un triathlon qui avait l'air pas mal, et que j'avais coché pour engranger de l'expérience sur CD. Le petit plus, c'est le super sprint après le CD!

Je croise au retrait des dossards un triathlète du TUC qui avait fait la Montagne Noire avec moi et fini 3ème. On se reconnait et se salue, et je me dis que je peux me fixer comme objectif de finir devant lui.

 

- natation:

2 boucles. Je ne m'échauffe pas du tout (pas motivé...), et ne me place pas idéalement. Du coup je lutte pendant 500m avec des gens devant, derrière, à gauche, à droite, obligé de fournir des efforts importants pour ne pas être coulé ou pour doubler. A la sortie à l'australienne, je vois que je suis pas hyper bien classé, et que le deuxième boucle va être longue. Je m'accroche néanmoins à un nageur qui me double, et je m'accrocherai jusqu'au bout, mais j'ai du puiser. Je n'étais pas bien sur de cette tactique, mais je me suis dit que si je ne m'accrochais pas, j'allais me démotiver et finir en roue libre. Je sors donc bien entamé de la natation, ce qui n'est pas idéal, mais cela me permettra de tester ce que donne le vélo dans ces conditions.

28ème donc à la sortie de l'eau.


- vélo:

j'enfourche le vélo bien motivé, et il y a pas mal de monde devant. Sur la 1ère section, je vais très vite, et suis plutot content car j'ai généralement du mal à me lancer. Le parcours consiste en 5km avec une bosse pour arriver à un point où on fera 2 boucles de 15km, puis retour par la meme route de 5km. Le parcours est vraiment super, fait de faux plat et de petites montées pas longue (1,5km max), mais usantes, où il faut sans cesse relancer.

Comme on m'a appris, je relance toujours fort après les bosses, et c'est généralement là que je lache les triathlètes qui essayent de s'accrocher à ma roue. Pendant le 1er tour, je roule avec 2 autres, sans parvenir à les décrocher, et c'est assez stressant, car on se double et redouble, et je dois faire attention à chaque fois à me décaler pour ne pas drafter. De leur coté, je ne sais pas s'ils profitent de mon aspiration quand ils sont derrière. Je parviens à les lacher vers la fin du 1er tour, lorsque l'athlète du TUC rencontré au départ me dépasse et me dit "t'en as pas marre d'avoir 2 morpions au cul depuis 5km?". J'accelere un peu et je ne les reverrai plus. J'apprendrai plus tard de la part d'un arbitre que l'un deux a pris un carton, et il a posé le vélo 10 secondes après moi... Pourtant je l'ai pas vu dans les 20 derniers km...

 La deuxième boucle se passe bien. Je suis bien sur le plat et dans les bosses, le parcours est très joli, très bien indiqué, très bien géré. Un vrai régal, et très peu de voitures. Au final je double pas mal de monde et pose le vélo 17ème (verdict: 21ème temps vélo, à 6min des meilleurs quand meme).

Donc pour ceux qui ont suivi: 28ème temps en nat+ 21ème à pied=17ème temps après les 2 épreuves... Comme quoi mieux vaut être bien régulier partout...

 

-CAP:

En CAP il y a 3 tours de 3,3 km, avec 2,5km typée trail, puis le reste plus "roulant", mais quasiment sans dénivellé, juste quelques mini-bosses de quelques mètres. Je pars fort, et double 2 personnes sur le 1er tour. A la fin de chaque tour, il y a un tour de stade à faire. Cela permet de voir les athlètes devant, et j'en apercoit quelques-uns, et en particulier celui du TUC qui m'avait doublé à vélo. Je suis à 300-400m environ Ensuite, sur le 2ème, il y a beaucoup plus de monde, avec les gens qui ont un tour de retard, et il m'est difficile de voir si je reviens sur des concurrents devant moi au classement. A la fin du 2ème, je me suis rapproché du TUC, mais pas autant que ce que j'espérais. A l'abord du dernier tour, une point au coté droit se fait de plus en plus vif, et j'essaye de m'en débarasser en respirant mieux et en allongeant le tronc, mais rien n'y fait. Au final le seul soulagement est de courir plus courbé... C'est pas très efficace mais je continue à courir, en me disant que je vais pas abandonner à 3km du but. Ca passe petit à petit, mais dès que j'essaye de rallonger la foulée elle réapparait. L'athlète qui a pris le carton me double à une folle allure. Sans le carton il aurait eu le meilleur temps CAP. Dans un meilleur jour, j'aurai peut etre essayé de m'accrocher, mais là c'était impossible.

 

Au final je cours quand meme pas mal, mais j'ai du perdre 1min dans l'affaire. Au dela de cette minute perdue, je me suis fait un peu peur en continuant à courir avec la douleur, et surtout je n'ai pas trop compris ce que c'était (point de coté?, douleur musculaire?), et j'espère que ca n'arrivera plus.

 

14ème à pied donc, et 14ème au final.

Une nouvelle preuve que la régularité (à mon niveau) dans les 3 épreuves est très bénéfique.

Partager cet article

Repost 0
Published by benji-triathlon - dans CR complet
commenter cet article

commentaires