CR du trail 12km - Ronde du Sargailhouse

Publié le par benji-triathlon

Comme à la maison !

Ce matin je participais à la course locale - La ronde du Sargailhouse. Le départ est à 3km de chez moi, et le parcours passe à 500m de la maison. J'avais gagné la dernière édition en 2019, et quand j'ai vu que ça repartait en 2021, je me suis dit que j'allais rempiler. 

Je décide quand même de ne pas m'inscrire en avance, car la veille j'ai prévu ma 2ème vraie grosse sortie trail avec A.P., très bon niveau, et j'espère glaner quelques conseils précieux lors de cette sortie. Au programme 40km avec 3400 de D+ ! Ca se passe super bien sauf les 2 dernières descentes, et en particulier la dernière. Mais ayant fait ma première vraie grosse sortie le mardi d'avant (oui, j'enchaine ;-) ), les muscles étaient déjà un peu habitué et les courbatures le matin sont pas si terribles.

J'ai passé le samedi après-midi devant les championnats du monde Ironman et le matin de la course, j'avais complètement oublié la course. C'est devant le bol de céréales que j'ai eu un flash, à 9h10, 20min avant la course des petits et 50min avant la course. Quelques secondes d'hésitation, et c'est parti. Anthony peut faire la course des enfants. On lui répète de ne pas partir trop vite car la course est assez longue (dans les 800m environ). Il se prend un point de coté à mi-parcours (comme moi quand j'étais petit, tout le temps le point de coté !), mais il se débrouille comme un chef.

A mon tour de prendre le départ. Je croise Ludo, super coureur des Givrés, mais il est inscrit sur le 6km, moi le 12km. Je vois Jean-Noël aussi, un bon coureur des Givrés, qui fait le 12km, mais normalement je suis meilleur. Je ne reconnais personne d'autre. Je me dis que je devrais gagner assez facilement (oui, je sais, je ne manipule pas très bien la fausse modestie...), et du coup je me dis que je vais essayer de suivre Ludo au départ, quitte à me griller. 

On part vite mais je me sens bien, malgré échauf minimaliste. Les jambes sont pas trop raides, je suis bien content d'avoir réussi à encaisser musculairement la sortie d'hier.

On se retrouve rapidement à 2 avec Ludo, et je prends même un peu d'avance pendant 1 minute, mais il revient rapidement. On échange quelques paroles avant d'arriver à la bifurcation 6/12 un peu avant le 2ème km. La bénévole s'emmêle les pinceaux et nous indiquent des directions contraires aux flèches marquées par terre. On perd un peu de temps pour être sur de pas se tromper, et d'autres personnes présentes nous aident, et finalement je trouve le bon chemin. Mais bon, avec cette histoire, je vois Jean-Noël qui n'est pas loin derrière, alors que je me suis bien fait mal pour creuser un bon trou dès le début et essayer de les "dégouter" et me mettre à l'abri pour gérer ensuite.

On fait une petite montée, et en haut je vois que Jean-Noël est toujours là. Bon, il va falloir que je me batte encore ! Il faut quand même que je temporise car je peux pas rester à ce rythme pendant 12km ! Sur la descente, je perds un peu de temps, avec des appuis pas hyper fiables, et ensuite un peu de plat pour essayer de refaire le trou. 

Vient ensuite la grosse montée, que je connais un peu pour l'avoir fait de temps en temps. J'arrive à courir quasi tout du long, ya juste un petit raidard ou je marche une quinzaine de secondes. A un moment je crois entendre des pas derrière moi, mais finalement ça s'estompe. Là haut je ne vois personne et je me jette dans la descente, que je connais pas mal car on la fait de temps en temps en VTT avec Anthony. Je descends pas trop mal et on se retrouve sur la route pendant quelques centaines de mètres. Avant de tourner à gauche, je jette un coup d'oeil derrière, je vois que j'ai un peu d'avance. Difficile de juger du temps, mais je dirais autour d'une minute. Il reste 4km, c'est gagné à moins de grosse défaillance, mais je décide de continuer à appuyer pour essayer de creuser encore l'écart. Un petit km sur les pistes, puis la dernière montée. Je commence à bien souffler et bien souffrir mais j'arrive encore à courir tout du long, mais sur le haut c'est bien raide et c'est rude ! Reste environ 2km ondulant puis descendant, et je suis content car j'arrive à relancer et je me sens plutôt bien musculairement, malgré les descentes qui ont bien tapés. Je me donne à fond, et j'ai l'impression d'aller vite, mais je vois après la course sur Strava que j'ai perdu 45s en 2,5km sur cette partie sur mon meilleur temps (que j'avais fait exprès à fond pour prendre le KOM, il est vrai), je pensais pas avoir perdu autant.

Je double les marcheurs et les derniers de la course 6km et j'arrive, content de moi. Finalement pas une super moyenne, 4'13"/km pour 12km et 376m, c'est 4-5s de mieux par km que mon dernier trail, avec à peine plus de D+/km, mais sur le trail des Marquisats, les descentes étaient bien moins roulantes. 

Je gagne avec 1m50 d'avance sur Jean-Noël. C'est ce que je m'étais dit à mi-parcours, essayer de gagner avec 2 minutes d'avance, donc je suis content.

Un petit mic-mac à l'arrivée car apparemment les 3 premiers (dont moi) avons coupé le parcours à un endroit. Je retourne voir pour comprendre, et je ne vois rien, donc je suis pas super content et je dis que je veux bien être disqualifié si je n'ai pas fait le parcours, c'est normal, mais je veux qu'on m'explique où je me suis trompé. L'orga admet que c'était pas très bien fleché, et ils sont dans l'embarras car forcément c'est pas facile à gérer comme situation... Au début ils voulaient me déclasser de 2 places et me classer 3ème. J'étais pas super d'accord (je préférais être disqualifié complètement), mais au final comme j'avais tellement d'avance sur le 4ème (le premier qui n'avait pas coupé) qu'ils décident de ma garder premier. En regardant un peu le parcours, je pense que j'ai gratté un peu moins de 2 minutes, à la grosse louche. Le 4ème est arrivé 5m40 plus tard d'après les résultats, donc à priori j'aurais quand même fini devant assez facilement.

Même si j'aurais du être disqualifié (et je l'aurais accepté, ce n'était de toutes façons pas une course importante), j'estime que j'ai pas volé ma première place et j'accepte donc la première place. Content donc d'avoir défendu mon titre à la maison :-)

Merci aux Parents d'Elèves de Coarraze, en espérant voir encore plus de monde l'année prochaine, surtout sur la course des enfants !

Prochaines courses, à priori le duathlon L de Brive, sans doute le dernier de ce début de saison, puis je vais essayer de faire quelques trails plus long, à commencer par celui de Hautacam, sur 40km, voir ce que ça donne !

Les résultats ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article