CR de la boucle des Cordeliers - trail Morlaas 16km

Publié le par benji-triathlon

On continue sur la lancée !


Il y a 2 semaines, je vous racontais comment je m’étais surpris au tour du Béarn, et comme ça m’avait donné envie de refaire quelques courses, histoire de voir mon niveau. Entre temps il y a eu l’organisation du duathlon Béarn Bigorre dans notre village de St Vincent, donc je ne me suis pas encore remis « proprement » à l’entrainement, mais ça ne saurait tarder !
Vendredi, il faisait beau, et comme je devais me rendre au Soulor pour le VautourMan, j’en ai profité pour aller une nouvelle fois faire la boucle de la course à pied du L. Je l’ai déjà fait pas mal de fois, mais cette fois-ci, et je sais qu'elle est trop belle, mais pas simple ;-) ! je voulais la faire rapide, pour voir un peu ce que ça donnerait par rapport à ceux qui ont fait la course. Bon, c’est sur que sans la grosse partie vélo avant, ce serait plus facile, mais ça me donnerait une idée aussi de l’état de forme.
Verdict je suis allé bien vite, je me suis encore surpris, à près de 4m15/km pour 17km environ avec près de 400m de D+, bien mieux que ce que je pensais (je visais 4m30/km).
En rentrant, j’en parle à Nicky et elle me dit qu’il y a un trail à Morlaas ce WE. Je vérifie et effectivement le dimanche il y a un 16km trail. Le temps de trouver des baby-sitters (merci Ludo et Laure ;-) ), et je m’inscris ! Sur la start-list, je regarde vite fait, mais je ne vois aucun nom que je reconnais. 
Je commence à avoir plus confiance en mes capacités, et je me dis que je peux gagner.
Arrivé sur place, je me rends compte que j’ai oublié ma montre… J’ai perdu les reflexes de compétiteur... Tant pis, je ferai ça au feeling. C’est ce que j’avais prévu de toutes façons, mais j’aurais aimé l’avoir pour pouvoir analyser à posteriori, et surtout savoir à où j’en suis niveau kilométrage car j’ai un peu perdu cette notion, et j’ai du mal à savoir si je suis au 8ème km ou au 14ème en course…
Le matin, je regarde vite fait le parcours : bon, ça a l’air de monter/descendre pas mal, avec en gros 4-5 cotes, je me dis que ce sera mes repères. Je croise également un gars que j’ai déjà vu sur une course, que je sais bon coureur, et je suis content, car je sais que ça va me faire une bonne référence.
Sur la ligne de départ ça se bouscule pas, je me mets 1ère ligne tranquille. Il y a un rétrécissement au bout de 100m, mais je m’en fais pas trop, la course est longue. Mais dès le départ donné, c’est le grand n’importe quoi ! Comme d’hab quoi ! Je me retrouve 20ème à me faire bousculer par les mecs de derrière qui partent à 20km/h. Je manque de me casser la figure, mais j’arrive à passer le rétrécissement et après ça se calme. Je remonte petit à petit (enfin assez rapidement quand même), et je me retrouve au bout de 300m dans le pack de tête, on est 6-7. Devant un gars a pris 50m d’avance déjà mais je m’en fais pas trop. Soit il est plus fort et je n’ai aucune chance, soit il fait n’importe quoi et on le reverra. Il y a aussi une course en relais qui part en même temps, et a priori c’est un relais.
Comme au Tour du Bearn, je me positionne dès le départ en première position du groupe, et j’imprime un bon tempo. Arrivé sur la première partie en herbe, je me fais doubler par 2 du groupe, et je me cale derrière. Je vois que 2 athlètes RRun sont là, et un 3ème a l’air assez fort (en fait c’était un athlète RRun aussi, mais avec un autre maillot).
Toute la première partie on la fait à 4, je me sens pas trop mal. J’ai juste envie de pisser, car j’ai beaucoup bu avant la course, comme ils ont annoncé zéro ravito en course. Je ne vais pas me pisser dessus sur un trail de 15 km quand même ! Ca mettra un peu de temps à passer, mais l’envie passera, ouf !

En première partie, j'essaye de faire mal à tout le monde, mais je me fais surtout mal à moi-même :-) En 2ème position en orange Hugo qui gagnera


On fait la première cote, pas trop pentue, où on creuse un petit écart à 2. Sur la descente ça recolle derrière, puis arrive la 2ème cote, en mode trail et plus pentue. On refait l’écart sur les 2 poursuivants mais au bout d’un moment, je décide de marcher et je laisse partir le premier (à ce moment je crois qu’on avait déjà repris le gars qui était parti devant trop vite. C’était un relais et il n’a pas complètement craqué au final), mais je le garde à 10-20m. Sur la descente, je suis un peu occis et je ne fais pas l’effort pour le reprendre. Encore une montée et de nouveau je dois marcher et là il met encore plus d’écart. Derrière le trou est fait, mais devant aussi… Je vois que je ne reprends rien et même qu’il s’éloigne de plus en plus.
On doit être au 5-6ème km mais je suis déjà bien fatigué, et je commence à penser plus à assurer la 2ème place qu’à aller chercher la première.

Vers le 8ème km, je suis déjà pas beau à voir !


Les 10 derniers km j’ai du mal à savoir où j’en suis, et j’essaye juste de trouver une bonne allure, mais je suis bien dans le dur. Vers la fin dans les sous-bois, j’entends des pas, pas trop loin derrière moi, et j’essaye de remettre un peu d’allure dès que je peux. Devant c’est loin, je ne vois plus rien.
La dernière partie est plus technique, et j’ai peur de me faire rattraper, mais finalement ça tiendra, et je relance sur le dernier km plat, même si a priori j’ai plus rien à jouer, je souhaite faire le meilleur chrono possible.

Je finis donc 2ème, un peu déçu car j’avais commencé à me faire des films de gagner cette épreuve, mais content quand même de confirmer que je suis revenu à un bon niveau. Devant, Hugo me prend quand même 2min. Il y a quelques années, j’avais gagné un trail à Coarraze quand lui avait fait 2, mais à Morlaas, il n’y avait pas photo entre nous 2, il était clairement plus fort. Et je finis devant des bons coureurs locaux, à une et deux minutes en 3ème et 4ème position, donc c’est très encourageant ! Je demande confirmation des chronos et du kilométrage à mes comparses de podium, et ils me confirment : environ 15,6 km et 450m de D+ d'après Strava, en 1h03, soit un chouilla moins que 15km/h ! Mais pour moi, 15km/h sur ce parcours, j'ai peine à y croire, car il était quand même difficile !
Prochains RDV : vendredi s’il fait pas trop moche je retourne dans le Val d’Azun me faire les 2 CAP du duathlon L en mode course, et le 7 novembre on sera en force avec les Givrés de Nay à la Méridienne d’Ibos sur un 10km FFA. Ça devrait être fun, avec ce qu’il faut de chambrage avant, d’encouragement pendant, et on espère de félicitations après !
Entre temps, je devrais avoir repris un entrainement plus structuré, et surtout enfin repris le vélo de route, j’ai trop hâte de recevoir mes nouveaux vélos Cube :-) !!!

résultats ici


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article